Depuis septembre 2023, Ikrame Babou, notre Chargée RH/Paie, est devenue notre référente handicap. Pour mener à bien cette nouvelle fonction, Ikrame a suivi une formation d’une journée.

  • Le recrutement pour l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés (OETH)
  • Le maintien dans l’emploi de collaborateurs qui s’approcheraient d’une situation de handicap avérée : « c’est le rôle sociétal de l’entreprise que d’intégrer ce maintien de l’humain dans son poste, une démarche qui passe aussi par la médecine du travail. »
  • L’accompagnement prévu pour aider les collaborateurs à constituer une demande afin d’obtenir la reconnaissance en qualité de travailleur handicapé (RQTH) ou d’aides financières auprès de la Maison Départementale des Personnes en Situation de Handicap (MDPH).

Mais le rôle de Ikrame ne s’arrête pas là puisque elle accompagne également les collaborateurs dans le long processus administratif :

Il n’est pas du ressort d’Ikrame d’aborder la pathologie dont souffre la personne, mais elle est une oreille attentive si cette dernière souhaite lui en parler.

Chez DISCAC, nous avons eu cœur d’aller plus loin, c’est pourquoi une journée de congé est offerte à tous les salariés concernés afin de constituer ou renouveler leurs dossiers. De plus, nous allons au-delà des obligations légales car nous employons 8% de personnes en situation de handicap, la loi imposant seulement 6%.

L’objectif de la référente handicap est donc de conserver du lien toute l’année afin de pouvoir conseiller, orienter et surtout bien informer l’ensemble des collaborateurs des dispositifs mis en place.

Pour aller encore plus loin, fin novembre 2023, DISCAC a accueilli lors de la semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées (SEEPH), le Centre de Ressources Régional Nouvelle Aquitaine de Trisomie 21 afin de sensibiliser sur l’inclusion des personnes handicapées au travail.

A cette occasion, nous avons aussi participé au DUODAY, une journée d’envergure nationale pendant laquelle trois personnes en situation de handicap avaient pu découvrir le métier d’un collaborateur DISCAC volontaire. Au programme : découverte du métier, participation active et immersion en entreprise.

Le mot de la fin